Les Accrochages
Les autres accrochages

17 JANVIER - 24 MARS
Paradoxe inhérent à notre époque, les trois mots - sexe, argent, pouvoir - pris ensemble ou séparément peuvent sembler d’une grande banalité. Pas un jour sans que nous soyons confrontés à ces réalités. Pourtant, prenons nous le temps de nous interroger ?

SAP_1SAP_2SAP_3

SAP_4SAP_5SAP_6

Prenons nous le temps d’avoir du recul ? Prenons nous le temps de comprendre ? Invariablement l’art est présent, il nous interpelle, nous fait violence, nous dérange, pour notre bien.

Sexe, Argent et Pouvoir, des sujets encore tabous ? Eminemment et constamment d’actualité – pouvoir du sexe, pouvoir et politique, argent et pouvoir, sexe et drogue, sexe et violence, sexe faible, sexe riche, sex toys, ivresse de l’argent, séduction et pouvoir, gloire et pouvoir, … –  ces trois mots se mêlent à l’infini dans les plus grands scandales de notre époque et de l’Histoire. Si le sexe se situe dans la sphère des besoins innés et archaïques, les relations sexuelles, l’argent et le pouvoir font appel à des plaisirs (?) plus élaborés. Nous sommes dans l’ère de l’argent dématérialisé, dans l’époque des pouvoirs outranciers et du sexe affiché et assumé. Aucune de ces réalités n’est neutre.

Avec les invités conviés à cet accrochage, nous tentons d’aborder, grâce à leurs regards de collectionneurs, d’artiste et de littéraires, au delà du moment présent, l’universalité et l’intemporalité des représentations liées au sexe, à l’argent et au pouvoir.

L’ensemble de statuaires africaines prêté par Mr. Marc Leo Felix nous permet d’examiner les représentations  et rapports de ces trois mots à l’époque pré-coloniale. Témoignages du passé, ces objets rituels sont les seules sources d’informations parvenues jusqu'à nous. Mr. Felix les décode dans un très beau texte accompagnant les objets : manifestations du pouvoir intrinsèques à toute société ; richesse plutôt qu’argent ; assurance de descendance raison d’être première du sexe.

En ce qui concerne Estelle et Hervé Francès, qui nous font la joie de participer pour le seconde fois à l’un de nos accrochages, le triangle « sexe, argent et pouvoir », comme ils le définissent, prend une place « toute entière » dans leur collection dédiée à « l’homme et ses excès ». Parce que fondamentalement un tel sujet, pour eux, renferme « L'envie de garder les yeux ouverts sur ce qui nous les ferme très souvent : l'étreinte, l'autoritarisme, la corruption ».

Galila, quand à elle, dévoile une partie de sa collection consacrée à l’argent, une « préoccupation intime » qu’elle partage avec nous. Ce qui la fascine, et nous fascine, dans son approche et sa recherche d’œuvres liées à l’argent c’est la façon dont les artistes «  font allusion, à travers de simples billets, aux problèmes profonds et existentiels ».

Alain Servais, définit ces trois mots comme « les principaux moteurs de l’activité humaine ». Participant également pour la deuxième fois à un accrochage à Maison Particulière, il montre à nouveau combien les obsessions de sa collection englobent « les œuvres  qui évoquent ces instincts humains sans les juger mais en en acceptant seulement la réalité ».

Dans un texte fort et sensible, Kendell Geers qui nous a fait le bonheur d’accepter notre invitation, explique ce qui fait l’essence de son travail d’artiste, à savoir « l’art n’est pas négociable ».  Avec une œuvre essentiellement et profondément ancrée dans l’idée de la transformation et des symboles, les œuvres qu’il a choisi de montrer abordent : la violence, l’apartheid, le corps, les icônes. Au delà de leurs significations immédiates, ces œuvres posent les questions que nous ne nous posons pas ou plus, révélant les secrets de nos âmes.

En ce qui nous concerne, et par ce que nous avons choisi cette thématique, qui peut sembler comme une provocation, ces trois mots nous obligent à faire face à une réalité que parfois, trop souvent, nous refusons de voir. Hypocrisie ? Sexe Argent et Pouvoir sont simplement l’essence de nos vies tout comme leurs inverses, Amour, Générosité et Bonté. 

Enfin, et non des moindres, un immense remerciement à Alain Mallart qui a convié à ses côtés Marcel Croës, pour un duo littéraire essentiel à nos yeux. Leur superbe travail de recherche de textes et citations qui illustrent certaines des œuvres de cet accrochage, ainsi que le temps qu’ils nous ont consacrés leur vaut notre amicale gratitude.

Un grand merci à tous nos invités, pour leurs regards, si précieux, de collectionneurs. L’émotion qu’ils nous ont transmise à travers leur choix d’œuvres se traduit par un accrochage intense, qui interpelle, interroge, parfois fait sourire, et surtout, demande de prendre le temps de la réflexion.

Les invités

Les collectionneurs

  • Marc Leo Felix
  • Hervé et Estelle Francès
  • Galila
  • Alain Servais
  • Amaury et Myriam de Solages

L'artiste

  • Kendell Geers        

Le point de vue littéraire

  • Marcel Croës
  • Alain Mallart

 

 

Téléchargements pour la presse