Les Accrochages
Les autres accrochages

13 SEPTEMBRE - 16  DÉCEMBRE
Les références furent nombreuses, les mots se bousculèrent, les œuvres se révélèrent souvent troublantes, Rouge déchaina les passions. Et pourquoi s’attendre à autre chose ? Rien n’est anodin lorsque l’on évoque le rouge.

Rouge_1Rouge_3Rouge

 

Rouge_5Rouge_4Rouge_6

Rouge_7Rouge_8Rouge_9


Maison Particulière, pour sa rentrée de septembre 2012, est sous le signe du feu, du sang, de la colère, de l’interdit, de l’érotisme, de la faute, du péché…

Avec quelle spontanéité nos invités ont joué le jeu de choisir des œuvres dans leur collection, et quel choix passionnant ils nous proposent! Merci à eux de partager avec autant de générosité leurs émotions. Nous ne sommes que dépositaires des œuvres en notre possession… Nicole et Daniel Lebard, Estelle et Hervé Francès ainsi que le quatrième couple de collectionneurs-prêteurs nous en font la démonstration d’une manière éclatante. Lluís Lleó, notre artiste invité, nous fait également l’amitié et la joie de prêter une sélection de ses œuvres, réalisées entre New York et la Catalogne; ses fresques nous impressionnent.

Quelle chance, enfin, d’avoir rencontré Mme Annie Mollard-Desfour qui, pour cet accrochage, est notre invitée littéraire. Son travail de linguiste-lexicographe et d’auteur d’une série de dictionnaires consacrés aux mots et expressions de couleur nous donne une vision incomparable sur cette couleur «rubescente» à travers les définitions et choix de textes qui accompagnent, illustrent et mettent en lumière chaque œuvre.

Parce que chacun choisit les œuvres comme un écho à ses passions, présenter des œuvres de sa collection, c’est un peu divulguer son intimité. Si Lluís Lleó dévoile son attachement au rouge tel un abécédaire à la Prévert – «le rouge à lèvre de ma mère, le drapeau de mon pays, Pompéi, Goya, la salade de tomate de Girone, Stop ou encore Rothko» –  il s’interroge avec nous sur la permanence de cette couleur dans son œuvre depuis la découverte de son premier tube ouvert dans l’atelier de son père.

Pour Estelle et Hervé Francès, parce qu’ils ont «voulu consacrer (leur collection) à l'Homme et ses excès, le rouge occupe une place très importante, même dans des photographies noir et blanc ou des sculptures monochromes». Œuvres  excessives, symboles d’un couple de collectionneurs engagé, passionné et ouvert au partage.

Nicole et Daniel Lebard sont des collectionneurs d’une grande curiosité, aussi bien vis à vis de l’art contemporain que des époques anciennes, des objets d’archéologie que de design, illustrant le large éventail de leur goût et de leur érudition. Les associations qu’ils nous montrent autour du rouge balayent aussi bien les violences urbaines que les éléments déchainés de la nature, en passant par le feu et le sang.

Quant au quatrième couple de collectionneurs-prêteurs, ils évoquent en toute simplicité leur attirance pour la couleur rouge, sa vibration, ses tons dramatiques... En un mot, sa beauté. Collectionneurs attachants et prolifiques, ils se révèlent dans l’abondance de leur proposition.

En ce qui nous concerne, si notre point de départ pour ce thème, notre ancrage, s’est situé en Espagne, et si nous pensions être éloignés dans notre collection du bruit et de la fureur, nous nous sommes aperçu, finalement, que le rouge, aussi, y avait une place importante. Comment vivre sans passion ?

C’est la démonstration que nous faisons, une fois encore à Maison Particulière, grâce aux collectionneurs, grâce aux artistes. Nous leur en rendons grâce et leur prodiguons nos remerciements les plus chaleureux.

Myriam et Amaury de Solages

Les invités

4 collectionneurs privés dont

  • Hervé et Estelle Francès
  • Daniel et Nicole Lebard
  • Amaury et Myriam de Solages

L'artiste

  • Lluís Lleó        

Le point de vue littéraire

  • Annie Mollard-Desfour

 

 

Téléchargements pour la presse