Les Accrochages
Les autres accrochages

19 AVRIL - 30 JUIN
Luttes pour la survie, œuvres de dénonciation, combats pour une cause, devoirs de mémoire, révoltes face aux tyrannies, remises en cause de valeurs, apologies ou critiques d’un système; ces luttes et ces conflits, qu’ils soient intimes ou collectifs, ont tous une dimension universelle.

Struggle-1Struggle-3

Struggle-4Struggle-5Struggle-6

Struggle-7Struggle-9

Sur le plan personnel aussi bien qu’en tant que représentant d’une communauté, les artistes contemporains, tout comme ceux d’époques et de civilisations plus anciennes, sont les témoins privilégiés et parfois même les acteurs de luttes existantes ou passées.

Quatrième accrochage de Maison Particulière, Struggle(s) se veut le miroir de ces luttes et combats. Paisibles ou violentes, intimes ou communautaires, ces luttes sont les dénonciations courageuses d’un mal être ou d’une réalité. Une œuvre d’art n’est-elle pas le résultat tangible d’une émotion profonde et intime vécue par un artiste? Une société non démocratique ne se fait elle pas un devoir d’éliminer avant tout - physiquement ou symboliquement - les artistes et leurs œuvres? Ou de les assujettir à son pouvoir?

Les œuvres présentées dans cet accrochage sont produites par des artistes ayant vécu ou vivant à des périodes et dans des régions différentes, sous le joug d’une dictature, dans des sociétés où la censure existe encore. Ils sont témoins et/ou parties prenantes d’évènements traumatiques, mais encore, observateurs des dérives de nos sociétés contemporaines. Tous, à des degrés divers, témoignent sur le thème de Struggle(s).

Les œuvres présentes dans cet accrochage, généreusement choisies par chacun de nos collectionneurs invités dans leur propre collection, montrent d’une façon particulièrement aigue la profonde diversité et la richesse des visions autour d’un même sujet. Chacun d’entre eux exprime les complémentarités liées aux conceptions de Struggle: de la défense amoureuse aux difficultés de la vie quotidienne, des problèmes environnementaux aux questions de féminité, des cris silencieux aux mouvements de protestations …
Mais toutes, finalement, comme nous l’écrit si bien Jean-Claude Rachline, sont des Hymnes à la vie.

Nous tenons à remercier, pour leur générosité, disponibilité et sens du partage, nos amis collectionneurs, notre artiste invité, Josep Niebla et enfin, Jean-Claude Rachline qui s’est prêté si élégamment et profondément au jeu proposé par Maison Particulière à un invité littéraire, en écrivant des textes originaux autour des œuvres de cet accrochage.

Les collectionneurs sont la raison d’être de Maison Particulière. Ils font ce grand bonheur que nous avons de présenter au public des œuvres merveilleuses. Ils montrent que l’art a la puissance de réunir des personnes de tous horizons et de toutes cultures.

Amaury et Myriam de Solages
Les invités

Les collectionneurs

  • 4 collectionneurs privés

L'artiste

  • Josep Niebla

Le point de vue littéraire

  • Jean-Claude Rachline