Les Accrochages
Les autres accrochages

Maison Particulière a occupé 8 ans de notre vie… et 6 de la vôtre, du moins pour certains.
Nous avons souhaité retracer ce qu’elle fut: une aventure singulière, libre et humaine.

Carole Schuermans, Maxim Frank et Ana Lacerda, les premiers, furent à nos côtés puis au fil du temps les rejoignirent Mégane Ledoux, Margaux van Uytvanck, Arne van Wonterghem et Margaux De Pauw. Ils participèrent à la réalisation du rêve que nous avions imaginé: permettre au public de voir l’art installé dans une maison, à la manière d’un collectionneur.

Une idée simple au fond, car collectionner et aimer l’art, c’est être passeur de passions.

 

Les collectionneurs à qui nous présentions notre projet furent perplexes, au début. Leur demander de choisir par eux-mêmes les œuvres qu’ils prêteraient pour une exposition autour d’un thème donné ne s’était jamais fait. Ils comprirent petit à petit la sincérité de notre démarche et nous suivirent. Ils vinrent de Belgique mais aussi de France, d’Espagne, d’Italie, des Pays-Bas... Une chaîne amicale se tissa au fil des mois, et des années, les premiers nous introduisant aux seconds. Quel bonheur furent nos rencontres, nos réunions, nos discussions, nos échanges et cette joie de partager nos passions et nos découvertes.


Il y eut les artistes bien sûr, car sans eux rien n’aurait été possible. Le tout premier Pieter Laurens Mol nous connaissait à peine. Non seulement nous n’avions jamais organisé d’exposition mais nous n’avions pas d’expérience professionnelle dans l’art. Il nous fit le cadeau extraordinaire de croire en nous, puis de choisir des œuvres remarquables et enfin d’écrire un texte non moins superbe pour notre opus n°1, Origine(s). Nous tenons aussi à saluer particulièrement les premiers invités collectionneurs, Daniel Templon, Alexandre Percy et Jacques Billen. Grâce à eux d’autres s’embarquèrent avec nous dans l’aventure.


Brillants, étincelants, intelligents, amusants, tels furent nos invités littéraires. Pierre angulaire de Maison Particulière, ils apportèrent ce supplément d’âme à chacun de nos accrochages. Victor Ginsburgh bien sûr, le premier invité et le dernier, mais encore Marcel Croës, Jean-Claude Rachline, Annie Mollard-Desfour, Alain Mallart, Claire Giraud-Labalte, François de Coninck, François Rachline, Jean-Claude Simoën et Natalie David-Weill.


La spontanéité, la littérature, la curiosité, les conversations entre amis, tout cela nous guida dans le choix de nos thématiques d’accrochage. Il fallut toujours à la fois garder en tête le fil rouge de ce que nous voulions accomplir a Maison Particulière, tout en se laissant porter  par l’heureux hasard des rencontres: entre collectionneurs, artistes, public et celles magiques des œuvres contemporaines et anciennes.


Et il y en eut tant, de rencontres…


Cette après-midi où nous avons fait la connaissance, dans son antre, d’un fabuleux collectionneur d’art premier qui ne nous connaissant pas avait accepté du bout des lèvres de nous prêter 4 objets… il finit par nous en proposer un plus grand nombre.

Ces entreprenants collectionneurs de moins de 40 ans, Ronald, Tanguy et Bieke, Pascaline, Joris, Chiara et Steve…

Ce merveilleux tour d’Italie à la rencontre de collectionneurs de Turin à Reggio Emilia jusqu’à Rome. Ce voyage aux Pays-Bas pour rencontrer Henk et Victoria de Heus-Zomer, ces dîners et déjeuners avec collectionneurs et artistes, ces accrochages passionnants.


Et tant de souvenirs mémorables…


Ces folles semaines de préparation de notre événement « Mode Particulière » pour lequel nous avions décidé de présenter, sous la forme d’un défilé dans toute la maison, les créations de 5 jeunes stylistes de l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers et de La Cambre.

Cette fin d’après-midi où nous avions invité le public à assister à une performance d’artiste durant notre accrochage Youth. Du jardin l’artiste lança une motte de terre sur la baie vitrée, la faisant dangereusement vaciller. Mais nous n’étions pas au bout de nos surprises, elle entraîna ensuite le public au milieu la rue du Châtelain pour les inviter à lancer ces mêmes mottes de terre, tels les pavés de 1968 (cette fois là heureusement inoffensifs), sur des automobilistes légèrement effarés.

Cette performance magique que nous offra Kendell Geers durant l’accrochage Sexe, Argent et Pouvoir. L’espace d’un moment nous fûment transportés dans un autre espace temps, happés et hypnotisés par la grâce des danseurs.

Cette fameuse après-midi durant laquelle Yoyo Maeght nous présenta son livre. Au dernier moment, car le temps était clément, nous installèrent les chaises dans le jardin et elle conversa avec Brigitte Weberman.


Mais encore, le tout premier arrangement végétal et floral de la bibliothèque par Thierry Boutemy qui imagina des plantes qui envahirent les étagères encore vides des livres qui au fur et à mesure des accrochages se remplirent des ouvrages d’artistes.

 

Les concerts, les dîners, les soirées, les mercredis d’ouverture, le vernissage fou pour l’accrochage Youth… ces moments resteront gravés dans nos mémoires. A chacun ses souvenirs, ses moments de plaisirs et de tranquillité surtout. Car rien ne nous a fait plus plaisir que de croiser un couple de visiteurs installé depuis un long moment à discuter dans les salons de Maison Particulière, ou à feuilleter les livres. Ce fut notre récompense.

 

Un dernier mot sur l’amitié. Car elle naquit au cours de ces années avec nombre d’entre vous. Et c’est rare. C’est ce que nous gardons de plus précieux et conservons de ces 6 années: la générosité, la bienveillance et l’enthousiasme.

Il faut se lancer des défis, c’est stimulant, amusant, et réjouissant, nous l’avons fait durant 6 années.

 

En un mot, nous nous sommes follement amusés.

 

Myriam et Amaury de Solages